Printemps 59, j’ai treize ans (2014)

59, dans un petit bal de province, entre deux airs de l’époque, Annie, Chantal et Suzanne, trois adolescentes racontent leur vie. Au son des standards du rock, elles découvrent petit à petit leur destinée. Entre réussites et tragédies, coups de chance et désillusions, c’est leur amitié qui subit, tout comme les chansons qui les accompagnent, la patine du temps qui passe.



59, De Gaulle est de retour au pouvoir.
59, le nouveau franc arrive dans les porte-monnaies.
59, Truffaut réalise Les 400 coups.
59, la scolarité obligatoire passe de 14 à 16 ans.
59, Ritchie Valence et Buddy Holly meurent dans un crash d’avion. Le rock n’roll fait ses premières victimes.


Printemps 59, J’ai treize ans est une plongée dans l’ambiance des bals de la fin des années 50. Cette forme courte est aussi une évocation de destins de femmes à une époque charnière de la modernité. Les quatre chanteuses de la compagnie accompagnées des dix musiciens de l’orchestre ont à cœur de faire revivre les premiers standards du rock n’roll. Entre chaque chanson, trois actrices donnent vie aux trois adolescentes dans de courts interludes théâtraux. Ce spectacle musical conçu pour des scènes extérieures (fêtes de quartier, fêtes de la musique) comme intérieure, est aussi une invitation à la danse : les danseurs et acteurs de la compagnie font ainsi vivre ce bal nostalgique en se glissant dans la foule !

A la fois réflexion sur le temps qui passe, évocation de la naissance du rock n’roll et animation dansante, ce projet s’intègre dans le choix de la compagnie de participer activement aux actions de la vie culturelle locale.

Durée : 30 minutes environ
Staff : 3 actrices , 4/5 chanteuses, 10 musiciens, danseurs de la compagnie.

Printemps 59 a été créé au printemps 2014 à Trélazé.

Suivant  Page 1/4  Précédent